D'UNE POMME A L'AUTRE

Où l'on vous raconte notre migration familiale depuis la Normandie jusqu'à New York, nos découvertes, notre routine, notre vie.

24.03.09

Journée des allergies

Parce qu'un blog ça sert autant à se divertir qu'à informer, un petit billet légèrement différent aujourd'hui à l'occasion de la journée des allergies.. Il y a presque un an, j'ai eu une réaction allergique très violente, un choc anaphylactique.. et que je ne sais toujours pas ce qui l'a déclenché après pourtant plusieurs séances d'investigations dont 2 jours complets à l'hôpital. Dans mon malheur, j'ai eu la chance d'avoir fait des études de biologie et d'avoir un frère sujet à des allergies respiratoires, et donc je n'ai pas attendu d'étouffer pour appeler au secours. Mais depuis, je me trimbale en permanence avec mes médicaments dans mon sac, ma seringue d'adrénaline, même pour aller faire de la plongée ou à la piscine, même pour aller faire mes course au coin de la rue, je suis attentive à ce que je mange.. je suis en permanence attentive aux sensations que je ressens quand je mange quelque chose, que je l'ai fait moi même ou non, je dois lire les tartines des notices des médicaments (je le faisais déja avant mais bon.. maintenant c'est indispensable). [D'ailleurs pour ceux qui prennent l'avion, n'oubliez pas de vous munir de vos ordonnances pour pouvoir garder vos seringues dans l'avion par exemple ou d'une attestation délivrée par votre médecin.]

Donc parce que je pense qu'il vaut mieux prévenir que guérir, je vous invite tous à aller lire ce document qui synthétise assez bien les symptômes qui doivent vous alerter et les reconnaître. Les réactions allergiques peuvent être extrèmement violentes et causent plusieurs morts par an même en France.

Concrètement pour moi en l'espace de 5 minutes, je suis passée des yeux qui picotent et nez qui coule, le visage et la bouche qui gonfle,  puis à des démangeaisons insupportables de la plante des pieds jusqu'aux cheveux, de plus en plus de mal à respirer avec la voix qui s'étiole à cause du manque d'air, l'impression de brûler de fièvre, les intestins en feu, et vraiment cette grosse sensation que tout va de travers...,  j'ai eu la chance d'avoir un antihistaminique que mon fils  (dosé pour les bébés mais bon..mieux que rien) s'etait vu prescrire quelques semaines au prealable qui a permis que le médecin ait eu le temps d'arriver et de m'administrer un piqure a temps. Mais il aurait suffit que je sois loin d'un téléphone ou seule pour que ça tourne réellement à la catastrophe.

Donc si ça vous arrive, n'attendez pas "pour voir", appelez directement le SAMU et eux au téléphone vous guideront sur la marche à suivre mais il faut bien garder à l'esprit que tout ça peut aller trés vite.

Je n'ai pas écrit toute cette tartine pour vous inquiéter mais pour témoigner que parfois, alors qu'on ne se sent pas concerné par les allergies, elles se rappellent à votre souvenir violemment, et donc que juste d'avoir lu ça pourra peut etre vous aider un jour...

Posté par ClaraK à 04:07 PM - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Tu me fous un peu les boules quand meme. A vivre avec un hypocondriaque (et une belle-famille d'hypocondriaques), je deviens deja parano pour un rien alors que je suis issue d'une famille a l'extreme opposee (genre je vais voir le medecin quand je ne peux plus marcher ou manger).
    Moi aussi je suis sujete a pas mal d'allergies mais surtout cutanees et avec le temps cela est un peu passe.
    Qu'est-ce qu'on peut faire de preventif pour eviter la catastrophe ? Avoir des antihistaminiques a portee de main ? Cela s'obtient sans ordonnance ? On en trouve au Duane Read du coin ? Est-ce hereditaire comme genre d'allergies ? Merci pour les infos

    Posté par Severine, 24.03.09 à 05:52 PM
  • A vrai dire, je pense que la seule prévention est de savoir reconnaitre ces petits signes anormaux (mais bon suis pas médecin), moi auparavant je n'avais jamais remarqué autre chose que des allergies cutannées (cosmétiques et lessives..), jusqu'à là je n'en avais même jamais parlé avec un médecin.. peut etre à l'occasion d'une autre visite parles en mais je pense que l'essentiel est de juste savoir que ça existe

    Posté par Clara, 24.03.09 à 06:36 PM
  • oh ben moi aussi j'ai des allergies cutanées... ça fait peur quand même :/

    bon en tout cas merci pour le message, je vais tacher de l'(oublier vite si je ne veux pas me sentir au bord du choc a. toutes les 5 secondes, mais je suis sure qu'en cas de besoin, le souvenir de cette info reviendra

    Posté par judith, 25.03.09 à 03:27 PM

Poster un commentaire